Empêcher le ballon de tomber dans la cible

Voir la vidéo

Organisation :

1 ballon pour 2 - 3 élèves

But de la tâche :

Empêcher le ballon de tomber dans le terrain

Consigne :

Annoncer "j'ai" à la décision

La consigne est : "empêcher le ballon de tomber par terre".

Le captage d'un ballon lancé par un autre élève trouve d'emblée sa logique en définissant une zone à défendre ; c'est-à-dire un terrain cible pour le lanceur. Par contre il peut y avoir ou non un filet. Le paramètre majeur étant le temps de trajectoire, on équilibre le rapport entre la distance parcourue par le ballon et la distance maximale à parcourir par le réceptionneur.

Dans ce premier temps de mise en place, l'accent est mis sur l'interception et sur la trajectoire. Cependant il faut résister à la tentation de réduire le terrain à défendre car cela masque les déficits sur l'attention et la mise en mouvement et bloque les progrès.

Le professeur ou les élèves observent très simplement le niveau de réalisation sous la forme :

  1. Avant la frappe le joueur était-il :
    • prêt (jambes fléchies, regard sur le ballon) ?
    • pas prêt ?
  2. Est-il parti :
    • en même temps que le ballon ?
    • un peu après (le ballon avait parcouru quelques mètres) ?
    • largement après (le ballon avait franchi le filet) ?

L'annonce "j'ai !", dans cette situation, manifeste un engagement d'action de la part de l'élève et permet à l'enseignant de contrôler le temps de réaction par rapport à la trajectoire du ballon.

Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

On observe l'organisation motrice dans le cadre de la contrainte spatiale et temporelle.

Au début les repères temporels sont flous pour les élèves et même les interceptions réussies se réalisent souvent en compensation. Par exemple, une course précipitée ou un saut compensent le retard de la mise en mouvement et le mauvais placement. Le travail spécifique sur la défense de la cible seul permettra de prolonger ce travail.

L'enseignant contrôle que l'annonce "j'ai" précède la mise en mouvement et coïncide donc avec la lecture de trajectoire et la prise de décision.

Haut de page