Défendre son terrain et renvoyer vers une cible

Voir la vidéo

Organisation :

Terrain de 4x4 m à 9x9 selon l'âge
4 à 6 élèves
2 à 3 ballons

Le terrain doit être assez grand pour nécessiter un déplacement tout en rendant la défense possible pour un joueur seul.

But de la tâche :

  • Empêcher le ballon de tomber au sol en le frappant.
  • Faire tomber le ballon dans le terrain adverse.
  • Renvoyer vers une cible partenaire.

Evolutions :

  • Le lancer est d'abord fait du "milieu du terrain".
  • On peut le faire évoluer en reculant cette limite.

Le passage du renvoi direct, ou de la passe à soi-même, à une cible partenaire placée sur le côté est une étape qualitative importante qui nécessite une organisation nettement plus complexe avec une anticipation au niveau des pieds et un partage de l'orientation des épaules entre le ballon (la trajectoire d'arrivée) et la cible (la trajectoire à produire).

Plus l'angle de déviation entre la trajectoire d'arrivée et la trajectoire à produire vers le partenaire est grand, plus elle est révélatrice des capacités de placement et d'orientation.

Comment je dirige le ballon ?
Je m'oriente vers la cible avant la frappe.

Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

Le renvoi vers une cible latérale comporte les mêmes exigences de précocité et de déplacement mais il ajoute le partage de l'orientation entre la trajectoire d'arrivée du ballon et la direction de la cible.

C'est l'orientation des derniers appuis qui permet d'orienter le bassin et les épaules et de pousser en direction de la cible visée.

Spontanément les élèves perçoivent le conflit entre :

  • s'orienter vers le ballon qui arrive pour assurer le contrôle ;
  • s'orienter vers la cible pour être précis.

À chaque fois qu'il y a retard, on observe des réponses en compensation.

Attention ! Les élèves les plus adroits peuvent développer des habiletés en compensation (voir clip) et ainsi ne jamais corriger leurs erreurs (par exemple une mise en mouvement tardive). Plus tard, ils se trouveront en échec quand le niveau de difficulté montera. Il sera alors plus difficile de modifier les habitudes prises.

Pour éviter cela, on augmente le niveau de difficulté (largeur du terrain, variété des trajectoires, précision de la trajectoire vers le partenaire) afin de les amener à leurs limites d'adaptation.

Dans le travail avec cible passeur, les critères d'observation utilisés dans la défense du terrain en attrapant le ballon restent valables mais la sanction est plus visible quand il faut renvoyer le ballon.

Quand il y a une cible partenaire obligeant à dévier la trajectoire, les critères pour apprécier la précision sont :

  1. Le passeur peut-il l'attraper au dessus de sa tête ?
    • oui
    • non
  2. Le passeur doit-il se déplacer de plus d'un pas pour l'attraper ?
    • oui
    • non
Haut de page