Réception de service à 2

Voir la vidéo

Organisation :

3 à 4 ballons pour 4 à 6 joueurs
1 terrain de dimensions normales (9x9 m) ou réduit (6x6 m) selon l'âge

But de la tâche :

Faire tomber le ballon dans la cible adverse.
Empêcher le ballon de tomber dans son terrain et le rendre utilisable.

Consignes :

  • Le serveur vise la cible en évitant les prises de risque excessives.
  • Les défenseurs doivent se déterminer très tôt comme réceptionneur / partenaire du réceptionneur.
  • Le partenaire se positionne en relais (passeur) en avant du réceptionneur et capte le ballon.
  • A la fin de l'action, le partenaire franchit le filet pour aller au service. L'autre se replace en attente pour la réception.

Le service est le premier temps de jeu. Les compétences qui s'exercent ici sont à la base de l'ensemble de l'organisation du jeu.

Les apprentissages portent sur :

  • Répartir les zones à défendre entre les joueurs en tenant compte de la longueur de la trajectoire.
  • Se reconnaître le plus tôt possible réceptionneur ou partenaire du réceptionneur et communiquer sa décision oralement : "j'ai !"
  • S'organiser pour une réception orientée et se mettre à disposition du réceptionneur en lui proposant une cible possible : "ici !"

Encore une fois la communication est formelle si elle est tardive. Elle est fonctionnelle si elle permet l'organisation efficace des deux rôles. On doit être attentif et très exigeant par rapport à cette fonctionnalité (précocité).

On remarque que, même quand la direction de la trajectoire ne pose pas de problème de décision et de communication entre les joueurs, le fait de se déterminer en disant "j'ai !" provoque une mobilisation précoce et favorise la réussite de la réception.

Réception de service à 2 - atelier à 4

On peut organiser sur le même travail 3 ateliers de 4 joueurs par terrain (3m de large) ou 2 ateliers avec des terrains plus grands de 4,5m de large

Cliquez pour afficherCliquez pour masquer
Voir la vidéo

La trajectoire de service étant longue, les deux joueurs se placent sur une ligne en arrière du terrain.

On insiste d'abord sur la fonctionnalité de la communication. On entend sur les vidéos des annonces qui ne sont qu'un respect de la consigne de l'exercice (j'ai dit "j'ai" ou "ici" donc j'ai bien travaillé), alors que l'annonce tardive n'a aucune utilité réelle. Dans ces conditions le travail n'apporte pas grand chose.

Il s'agit bien de faire ici un travail précis sur le thème de la décision : La communication a-t-elle effectivement permis la réussite de la réception ?

On avance à travers des questions :

  • À quel moment as-tu annoncé "j'ai" ?
  • Où était le ballon quand tu as parlé ?
  • Qui doit jouer le ballon dans cette zone ?
  • Où étais-tu placé au moment de la frappe adverse ?
Haut de page